Foire aux Questions

Peut-on accéder à la majeure APE directement en 5ème année (niveau M2) ? 

Non, il n’est pas possible d’accéder à la majeure APE directement en 5ème année. L’admission dans la formation ne peut se faire qu’au niveau M1, en réussissant le concours d’entrée directe en 4ème année de Sciences Po Lille (voir ici).

Une exception toutefois : les étudiantes et étudiants des autres IEP du Réseau ScPo, peuvent, via une demande de mutualisation, rejoindre la majeure en 5ème année (sous réserve d’acceptation par le directeur de la formation).

La majeure APE est-elle ouverte à l’alternance ? 

Non, cette majeure n’est pas ouverte à l’alternance. Lors de la cinquième année (niveau M2), les étudiantes et étudiants ont l’obligation de réaliser un stage de fin d’études de 6 mois, entre les mois de janvier et septembre.

Est-il possible de faire son stage à l’étranger ?

Oui, il est tout à fait possible de réaliser son stage en dehors de la France. Attention toutefois aux conditions de gratification (rémunérations), qui ne sont pas garanties par la loi dans les autres pays.

Peut-on faire un stage en 4ème année (niveau M1) ?

Oui, il est possible de réaliser un stage optionnel à la fin de la quatrième année, une fois le mémoire soutenu et les examens terminés (entre les mois de mai et août). Ce stage étant optionnel, il n’est pas associé à des ECTS et ne nécessite pas la production d’un rapport, à la différence du stage obligatoire de 5ème année.

Quelles sont les compétences évaluées durant l’oral d’admission ? Des prérequis sont-ils exigés pour intégrer la majeure ?

L’objectif premier de cet entretien est de vérifier l’adéquation de votre projet professionnel avec l’identité de la formation et ses débouchés. Il est aussi attendu des candidates et des candidats qu’ils et elles s’intéressent à l’actualité administrative et juridique, mais pas seulement. Les (futurs) étudiants et étudiantes de Sciences Po doivent avoir une vraie curiosité sur le monde qui les entoure ! Le jury peut ainsi ouvrir une discussion sur l’actualité du moment. S’il ne s’agit pas d’un prérequis à proprement parler, les candidates et candidats doivent témoigner également d’un réel intérêt tant académique que pratique (investissement associatif, stage, autre activité) dans les problématiques abordées par la majeure ou ses débouchés.

.